top of page

Quoi faire face à la hausse des taux hypothécaires?



Ahmed Benothmane Le 17/10/2022

Chronique


La hausse des taux hypothécaires est un sujet chaud dernièrement, surtout avec l’augmentation record annoncée par la Banque du Canada. Le taux n’a jamais augmenté aussi rapidement depuis 1998. Nous parlons ici d’une hausse de 100 points qui a levé le taux à 2,50 %. Et une nouvelle hausse est à prévoir dans les jours à venir …

Vous avez prévu d’acheter un logement? Comment cette hausse des taux hypothécaires affectera votre prêt, et comment vous y préparer? Les experts de l’immobilier au Québec répondent à cette question pour vous.


Qu’est-ce que la hausse des taux hypothécaires?

La hausse du taux hypothécaire est une augmentation significative des intérêts sur une hypothèque à taux variable pour tous les propriétaires. Il est important de s’en préoccuper, car si votre hypothèque n’est pas à taux fixe, cela voudra dire qu’une charge additionnelle s’ajoutera à vos paiements mensuels.

Cela peut avoir un effet dévastateur sur votre budget, notamment si celui-ci ne vous donne pas une grande marge de manœuvre. Imaginez que vous avez un taux d’intérêt de 2,59 % et une hypothèque de 400 000 $ sur 25 ans. Vos paiements mensuels sont donc d’environ 1,810 par mois.

Avec une hausse des taux hypothécaires de seulement 25 %, votre paiement mensuel augmenterait de 50 $ par mois. La hausse actuelle est de 100 points, cela représente une hausse quatre fois plus grande de votre coût d’emprunt, et en conséquence 200 $ de plus à votre hypothèque mensuelle. Il vous faudra alors calculer une augmentation de loyer lorsque vous ferez votre budget.

C’est un peu différent pour les hypothèques à taux fixe; vous ne serez pas pénalisé pour toute la durée restante de votre entente. Cependant, vous devrez faire face à cette hausse lors du renouvellement.


Les facteurs influençant la hausse des taux hypothécaires

Les taux d’emprunt hypothécaires peuvent grandement varier au fil des années, et viennent influencer vos produits hypothécaires. Voici donc les 5 principaux facteurs qui influencent la hausse de taux.

  • L’inflation: Les banques centrales, comme la Banque Centrale du Canada, surveillent l’indice des prix à la consommation (IPC) afin de respecter une croissance de 1 % à 3 % maximale, puisque celle-ci est plus stable à gérer. L’inflation influence les taux directeurs et donc les paiements hypothécaires par la même occasion.

  • Les indicateurs économiques: Les indicateurs de croissance économique tels que le PIB et le taux d’emploi influencent le taux des hypothèques. Grâce à une économie croissante, la demande pour des prêts hypothécaires. C’est bon pour l’économie, mais les prêteurs n’ont pas des ressources illimitées — Plus la demande est grande, plus les taux seront élevés.

  • La politique monétaire de la Réserve fédérale: Attention! La réserve fédérale ne fixe aucun taux d’intérêt pour les hypothèques. Cependant, les différentes actions prises par la réserve ont une influence directe sur les taux actuels sur le marché, y compris les taux hypothécaires.

  • Le marché des obligations: L’état général du grand marché des obligations affecte indirectement la remontée des taux et du prix des prêts hypothécaires facturés par les institutions financières et différents prêteurs.

Les obligations des banques

Depuis de nombreuses années, les banquiers et les prêteurs se voient forcer de prendre en compte les scénarios dans lesquels les taux augmentent lorsqu’ils accordent des prêts. Ils font ce qu’on appelle le test de résistance bancaire qui les oblige à constituer une marge de sécurité et à revoir à la hausse leur taux préférentiel (ou taux de base) sur lequel est calculé votre taux d’hypothèque.

Quelles solutions face à la hausse des taux hypothécaires en 2022?

Il n’est pas toujours facile de faire des prévisions hypothécaires. Cependant, il y a bien quelques solutions qui permettront de réduire l’impact des hausses de taux après avoir acheté un bien immobilier.


Comment préparer votre budget à la période de hausse des taux hypothécaires



  • Faites une liste de vos dettes et essayez de vous départir de la dette avec le taux d’intérêt le plus élevé en premier

  • Si vous n’avez pas de dettes à taux élevé, débarrassez-vous de votre dette à taux variable la plus haute.

  • Considérer le renouvellement de votre prêt à taux fixe avant la fin de celui-ci pour bénéficier de meilleures conditions d’emprunt. C’est particulièrement pratique si vous êtes à moins de 120 jours de la fin. Durant cette période, il n’y a aucune pénalité pour renégocier votre entente hypothécaire. N’hésitez pas à consulter un conseiller si vous êtes dans cette situation. Sinon, il vous faudra calculer s’il est plus avantageux de payer une pénalité ou de renouveler à haut taux.

  • Réduisez la période d’amortissement si vous pouvez vous le permettre ou passer à des paiements bimensuels pour vous libérer de votre hypothèque plus rapidement.

  • Considérez une augmentation de loyer si vous louez votre appartement ou condo.

  • Si vous souhaitez acheter un bien, il est possible de baisser votre taux ou d’augmenter votre capacité d’emprunt avec une mise de fonds plus conséquente.

53 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page